4 décembre 2018

Emma Virtz, Miss Lorraine 2018

Le 8 septembre dernier, Emma VIRTZ a été désignée pour recevoir le titre enviable et envié de Miss Lorraine 2018. C’est l’actuelle Miss France, Maeva COUCKE, qui lui a remis son écharpe et sa couronne. Souhaitons que ce geste devienne un heureux présage pour cette jolie meurthoise de 21 ans, étudiante à l’école internationale de Tunon, qui représentera sa région le 15 décembre à Lille, à l’élection de Miss France 2019.

Devenir une miss, c’était une vocation ?

Plutôt un rêve d’enfant, qui se réalise. À 6 ans, 7 ans, je regardais l’élection de Miss France avec mon père, à la télévision. Je m’imaginais à la place des candidates, vêtue d’une jolie robe et défilant sur la scène devant le public et les membres du jury. 15 ans plus tard, j’ai franchi le pas, avec ce titre de Miss Lorraine 2018 et la perspective de participer à la grande rencontre finale au mois de décembre.

Quels souvenirs avez-vous conservé de cette soirée ?

Celui d’un moment de pur bonheur, avec cette joie profonde d’être élue et de recevoir la couronne. Si le stress est présent, il s’efface vite devant la nécessité d’enchaîner les tableaux. On se prend au jeu et on réussit à profiter de la scène, de la musique, à sentir la présence bienveillante du public qui vous porte, des spectateurs qui vous applaudissent, parmi lesquels je savais qu’il y avait ma famille et mes amis.

La prochaine étape, c’est le départ des miss régionales pour l’Île Maurice au mois de novembre. Une belle aventure pour une étudiante en tourisme ?

J’adore les voyages, au point effectivement d’avoir choisi de faire des études de tourisme. En rejoignant l’école internationale de Tunon, je me donne la possibilité de faire de ma passion mon futur métier, même si je ne sais pas encore vers quelle voie je vais me diriger. Hôtesse de l’air, peut-être… Ou j’aimerais aussi ouvrir une agence de voyages à l’étranger. Dans l’intervalle, je multiplie les séjours hors de France. Je suis déjà allée en Autriche, en République tchèque et, plus récemment, en Malaisie. L’Île Maurice est une destination que j’avais envie de découvrir. Je suis donc très heureuse d’y séjourner, avec les 29 autres miss régionales. Entre deux séances photos, nous aurons le temps de découvrir ce territoire de toute beauté.

Vous êtes aussi, et c’est peu banal, réserviste dans l’armée de l’air ?

Mon père est militaire de carrière et il m’a transmis à la fois ce goût de l’engagement, la volonté d’être au service des autres, et ces valeurs de courage et de loyauté qui sont l’apanage de l’armée. J’ai suivi son exemple en devenant réserviste dans l’armée de l’air. À intervalles réguliers, j’assure des missions de surveillance sur la base d’Ochey.

C’est ce message que vous souhaitez délivrer aux jeunes filles qui regarderont l’élection de Miss France ? Que les femmes peuvent tout faire, y compris porter des rangers et défiler en talons ?

Exactement ! Les miss peuvent devenir un modèle pour les très jeunes filles qui les regardent, et les admirent. Nous devons relever ce défi de leur transmettre des valeurs nobles. Le 18 décembre prochain, je me dirais aussi qu’il y a certainement, en ce moment, un papa et sa petite fille devant leur télévision… À cette petite fille, et à toutes celles qui regarderont l’élection ce soir-là, j’aimerais dire que les femmes peuvent tout faire, qu’aucun métier, ni domaine de compétences, ne leur est interdit. Elles doivent croire en leurs rêves et poursuivre les objectifs qu’elles se sont fixés. La ténacité paie, j’en suis la preuve. Je me suis accrochée à mon rêve, et il s’est réalisé. Dans l’intervalle, je compte sur tous les Lorrains pour m’apporter leur soutien. Pour que notre région remporte ce titre de Miss France 2019. Elle le mérite bien !

Facebook
Emma Virtz
Miss Lorraine 2018Délégation Miss Lorraine
www.electionmisslorraine.fr

Crédits photos
Gerard Photo Vittel – Stany Maurice – Noëlla Barras

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur tumblr
Partager sur email
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp